Gold is GOLD

by

La femme s’invente prêtresse du soleil et sublime son teint d’un voile estivale aux notes dorées.

Hier, la casquette prenait place sous le soleil Cannois. Tapis rouge, escarpins haut perché et glamour absolu prennent d’assaut les marches du 66ième Festival.

Depuis les années 1946, le festival du cinéma attire le regard de toutes parts. Fans et célébrités se prêtent au jeu le temps du séjour et, se laissent envahir par la lumière des projecteurs et des teintes solaires. Idoles de l’astre scintillant qui, paré de lumière envoûte ceux qui la regardent, les plus grands parfumeurs et cosmétologues puisent leurs éclats dans de l’or.

Bien avant le tout glamour de la montée des marches, en 1830 aux prémices de la beauté, Pierre-François-Pascal Guerlain parfumeur à l’époque, diversifie son activité et se lance dans les produits de soins à base de matières premières naturelles. Très vite, les clientes s’entichent de « Blanc de Perles » ou de l’étonnante crème à la « Graisse d’Ours liquéfiée » et se pressent dans la boutique. Aujourd’hui la recherche a fait son chemin et, le maquillage magnifiant le teint de la femme d’époque, séduit toujours autant. Guerlain s’en inspire encore aujourd’hui et, orne la peau d’une Base Éclat version 3 ors composées de délicates perles d’or blanc, jaune et rose en suspension dans un gel frais pour raviver le hâle de l’été. Dans un flacon de verre élancé, le visage s’illumine comme par enchantement.

L’ornement phare sur la croisette sera une poudre aux teintes solaires. Petite dernière de la maison Guerlain, la Terra Ora viendra subtilement dessiner les traits du visage. Un sable doré éclaire, enlumine et rehausse les zones bombées et, pour contraster, en pourtour, un ocre iridescent accentue délicatement les zones d’ombres. Cet écrin en bois noir et rehaussé de sceau doré Terra Ora revisite les chaînons de bijoux des vestales.

Douze jours à venir de strass et de paillettes parsemés avec subtilité pour sublimer les corps. Merveilleuse réinterprétation du parfum lancé en 2005, Flowerbomb s’offre un filtre de sensualité envoûtant. Née d’une envie de tisser des liens entre la femme et son désir de scénariser sa vie, Victor & Rolf ouvrent la porte aux merveilles et créent un parfum aux notes lumineuses sorti d’un bouquet de fleur au cœur d’un conte exalté par les richesses estivales. Une poussière scintillante jaillit du flacon iconique réinventé en version or et, accompagne les senteurs de roses singulières presque boisées. Plus opulent que jamais, l’ambre et les accents cuivrés apportent de la rondeur à cet élixir au sillage racé. Cette véritable merveille de légèreté sera un incontournable de séduction.

Vanessa Azar

guerlain-makeup.com

viktor-rolf.com

0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *