Mon voyage aux SEYCHELLES !

Featured

Enfin !! Enfin je peux rédiger mon article sur le sable blanc des plages de l’océan indien ! Je reviens d’un voyage assez sympa (ok d’accord, très très sympa) aux Seychelles.

LES SEYCHELLES

Cent quinze terres émergées au milieu de l’océan Indien (aussi appelées des îles, mais je voulais faire stylée ahaha) forment l’archipel des Seychelles. Chacune a son identité et son charme. Bien que nous n’en ayons fait que trois (qui étaient déjà pas mal du tout pour 15 jours de farniente), et bien, Mahé, Praslin et La Digue étaient très différentes les unes des autres. Presque toutes les îles des Seychelles possèdent des baies idylliques et des plages piquées de palmiers entourées de rochers polis dans diverses teintes de granit, que l’on croirait sculptés pour servir de décor de cinéma.
Près de 50 % du territoire des Seychelles est protégé dans des réserves naturelles, ce qui permet d’observer à loisir des tortues, d’innombrables poissons colorés et des oiseaux qui ne craignent pas la présence de l’homme. Chaque île mériterait une visite, mais la plupart des voyageurs ne découvrent qu’une petite partie du vaste archipel.


Un tour à Mahé, Praslin ou La Digue suffit à faire un beau voyage (notre parcours), mais n’oublions pas que les Seychelles possèdent bien d’autres horizons, qui portent les noms de Bird, Frégate, Poivre, Denis, Thérèse ou Alphonse… Seul bémol : ce paradis a un prix, et il est élevé !

NATURE ET HÔTEL :

Heyyyy mon petit côté villageois me donne envie de crier J’AI VU L’EAU BLEUE ! Ah oui oui, je voyais mes pieds jusqu’au fooooooonnnd de l’eau. J’ai nagé avec des poissons de tous genres, croisé un bébé tortue en faisant mes longueurs et croisé un requin !!!!!! Un requin quoi ! Fort heureusement le type n’en avait rien à faire de ma nageoire (autrement appelé des palmes).

Le long du séjour nous avons eu l’immense plaisir de découvrir une nature époustouflante, adaptée aux plaisirs de la randonnée (principalement à vélo) et aux loisirs nautiques. Même les hôtels sont en soit une expéience… Les deux premiers dans lesquels nous avons été (jai oublié les noms) avaient été choisi par mon frère (qui en était trop fière mais la vérité est que c’était naze désolée Yan, tu as mal choisi) en revanche, le dernier ?? Le BLISS ? Ayyyyyiiiiiiiii nichés sous les palmes des cocotiers, de villas aux matériaux naturels et au confort irréprochable, nous étions au beurre ! La manager (visiblement eurasienne) était tooooop ! C’était le paradis sur terre.

Toutes les îles sont recouvertes d’une abondante végétation tropicale, leurs montagnes sont propices aux randonnées (la chaleur va biiiiien vous décourager parce que je vous assure que le soleil frappe hyper fort). Cependant, n’hésitez pas à faire un parc national. Si les Seychelles abritent plusieurs parcs nationaux et réserves naturelles (assez boaing pour être honnête) faite au moins celui de Praslin (vous y verez les cocos fesses). A Mahé, le point culminant de l’archipel est protégé par le Parc national du Morne seychellois. A Praslin, le Parc national de la Vallée de Mai est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce site, unique présente une forêt de cocos de mer, également appelés cocofesses.

POPULATION :

En terme de population, les avis se partagent au sein de la famille. Moi je suis persuadée de n’avoir vu aucun autoctonne si ce n’est dans le service (la restauration, massage etc..) Certains prétendent en avoir vu dans la ville (même ceux qui n’étaient pas en ville… Regardez-mpoi ces menteurs) ! Cependant, avec 88 000 habitants, la population est peu nombreuse, mais elle est très accueillante donc je peux comprendre qu’on ne les croise pas forcément partout. Bref, beaucoup de touristes au périmètre qui sont également là pour y passer du bon temps.

ACTIVITÉS :

Si vous pensiez faire du jet ski, ski nautique, saut à l’élastique et je ne sais quelles visions agitées vous aviez de vos vacances, OUBLIEZ ! Les Seychelles c’est pour le farniente. Une gamme d’activités assez calmes s’y trouve. Pensez plutôt au golf à la plongée libre (snorkling) et la plongée bouteille le paddle… de choses cools quoi. Simple et sympa. La relaxation étant un art de vivre aux Seychelles, (vous y trouverez d’ailleurs les plus beaux spas), il faut se laisser le temps de vivre ! Ayiiiiii le SPA du 4 SEASONS !!!!! Je commence de quel côté de l’avis : Le prix ou le service ? Dans tous les cas les deux sont excellentissimes font la renomée de l’île (pour vous dire).

LANGUES PARLÉES :

A Mahé, comme ailleurs, le français est l’une des langues officielles, avec l’anglais et le créole seychellois. Donc vraiment si vous y allez et vous venez me sortir que vous avez eu du mal à communiquer avec les seychellois, tchuuuuuuips…

LÉGENDE URBAINE :

Apparemment il fut un temps où Mahé s’appelait « l’île d’abondance ». Les marins faisaient relâche aux Seychelles pour s’approvisionner en eau, bois et fruits tropicaux. Les pirates fréquentaient aussi les îles et, d’après le guide ils y auraient caché leur butin, jamais retrouvé…. Moi tout ce que je sais c’est qu’on y a plus laissé de sous que l’on en a gagné…

LES PLAGES :

Ces îles granitiques offrent des plages de rêve. Le sable est fin et blanc, zéro pollution, l’eau claire et bleue. De temps en temps vous tombez sur une plage avec trop de corail ou d’algues et bien peu importe… Les 1500 autres plages feront l’affaire !

TRANSPORTS :

D’une île à l’autre, on se déplace facilement , car les transports, en avion ou en bateau, sont optimisés. A Mahé on utilisera principalement les voitures, à la Digue, uniquement les vélos (de mémoire) ou alors c’était à Praslin ? Je ne sais plus mais c’est plutôt chill… Si vous n’êtes pas en voiture, vous êtes en scooter, à pieds ou à vélo… Même si de mémoire à La Digue tout le monde est à vélo (je crois bien que c’était La Digue).

GASTRONOMIE :

La gastronomie des îles est franchement moyenne hein… Vous savez que je dis ce que je pense. Je n’ai pas apprécié la cuisine locale. Déjà elle est très chère, mais ensuite, il faut être dans des grands restaurants fort étoilés afin de bien manger. Nous avons certes eu la chance de nous y retrouver, (merci la famille) mais pour un budget moyen, on n’y mangerait mal. Il faudra donc compter un minimum de 100 € par jour à fin de profiter d’une bonne gambas braisé, ou d’un poisson bien assaisonné. Les cocktails de fruits ne sont pas aux fuits mais au sirop (à condition d’être bien lotis). Sinon vous allez boire du sirop avec du rhum TAKAMAKA le long du séjour (rien de fameux)… Bref ici, petite déception. (Mais comme je le répète, je ne suis pas à plaindre, je me trouvais dans la tranche du bon budget et, j’ai littéralement mangé des crevettes le long du séjour.

Mon plat était délicieux (restau Italien à LA DIGUE

AVIS :

Très belle expérience que je recommande à toutes personnes qui souhaitent déconnecter un petit peu et se détendre. Il est rare d’avoir le paradis à ses pieds et le temps d’en profiter. Les Seychelles offrent cette quiétude qui, lors de l’arrivée sur les lieux peut paraître « décevante ». On se dit presque ‘tout ça pour ça? » et puis, le long du séjour, tout le charme et l’aura de l’île s’ouvre à vous. En fait c’est exactement cela : C’est l’île qui vous ouvre ses portes lorsqu’elle vous sent prêt.e.s.. à accueillir.

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.