Mûres égéries …

by

Être jeune ne fait plus forcément vendre !

On se souvient encore de Carmen Dell’Orefice (83 ans) qui a clos le défilé Stephane Rolland avec la plus grande élégance l’an dernier, ou encore, Catherine Deneuve (70 ans) royale sur les affiches Louis Vuitton cette année, ensuite, Jessica Lange (64 ans), choisie pour incarner le visage de la première gamme de cosmétiques Marc Jacobs Beauty puis, tout récemment l’annonce de Charlotte Rampling (68 ans) qui va prêter ses traits à la  marque de maquillage Nars (groupe Shiseido), qui, en septembre, célèbrera ses 20 ans ! L’âge mûre séduit toute les générations !

J’ai presque envie de dire merci à ces marques qui remettent à l’ordre du jour les différentes beautés qui nous entourent.

Quelle est cette société qui tend à nous mettre des filles de 16 ans pour faire vendre des produits pour les femmes de 40 ans ? Qui complexe par « mépris » la belle réalité de la vie et voile sous un mensonge collectif l’image de « la jeunesse éternelle ». Contrairement aux idées, moi je trouve ça très jeune d’avoir des femmes plus âgées sur des affiches publicitaires, devant les défilés et comme égérie de marque.Oui, c’est rajeunissant de voir de belles femmes vivre leurs folies et leurs passions pour la mode, la beauté, l’esthétisme… sans vivre avec la lourdeur du temps qu’inflige une société « trop vieille » pour comprendre leur jeunesse.

Je me souviens avec tendresse de Iris Apfel pour son image prêtée à Mac Cosmetics  ou encore, l’une des plus grande fashionista (décédé sur sa chaise au cours d’un défilé) : Zelda Kaplan !

Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie mais plutôt, essayer de rajouter de la vie à ses années. – John Fitzgerald Kennedy
0
0 Responses

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *