Liu : Le Noël 2012 de Guerlain

by

Cette saison chez Guerlain, les couleurs se font intenses et fumées. J’ai craqué sur cette collection ( du moins certaines teintes ). L’artillerie lourde a été sortie pour cette fin d’année en nous offrant une collection inspirée du parfum Liu et de l’histoire qui l’entoure.

Les yeux se parent d’or, les eye-liner façon oeil de chat, se terminent par un point, tel une ponctuation ( mais je dois vous avouer que je ne suis mais alors VRAIMENT pas fan ! ). On rose à peine les lèvres et on les dore d’un soupçon de rouge automatique, tandis que les ongles s’offrent bien plus de caractère :  prune séductrice.

La pièce maîtresse comme a ces habitudes reste la Poudre parfumée scintillante pour le corps et les cheveux que Guerlain nous offre chaque fin d’année sous toutes formes. Cette année elle rappelle les effluves de Liu, un floral de rose, vanille, iris et de notes boisées.

La Palette « Calligraphie » yeux et lèvres Liu, reste un divin bijou pour cette collection !  Composée de deux rouges à lèvres rouge sang ainsi que de quatre fards (beige, doré, fumé et noir). Que demander de plus ? Ah oui je sais ! Séparer le rouge à lèvre de la palette ! Non mais quelle erreur ! Nous savons toutes ce qui se passe quand on met a disposition les rouge à lèvres sous cette forme ! Cela finit par s’étaler, coller… Bref c’est beau mais pas si pratique en fait ! Quel dommage.

Ah nos belle Météorites ! Que serait une collection Guerlain sans les météorites ??! Cette année elles sont baptisées :  « Perles du Dragon », en référence à l’animal emblématique d’Asie dont on célèbre la fête cette année. Comme a ces habitudes, ce sont des billes beige pâles et rosées (pour unifier) blanches et dorées (pour illuminer) et bois de rose et prunes (pour estomper les zones d’ombres). Je les mets sur la zone T et surtout sous les cernes ! Pour la LUMIERE !

Les Météorites compactes « Wulong » (qui signifie « dragon noir ») composé de six nuances pour rehausser, enluminer et unifier la carnation. Quelques nuances dorées apporteront de la luminosité au visage, tandis que les teintes mates donneront un fini velouté. Un bel écrin qui risque de coûter très très cher (125€) d’après mes souvenirs ! Dieu merci je les ai eu à 25€ lors d’une vente privée ! ouf…

Dans la famille des classsiques, je demande  « Turandot » (en référance à la princesse de l’histoire) un écrin de 4 coulerus qui  associe un doré pailleté, un bois de rose, un prune et un marron irisé.

 

Et les Ral et les Vernis alors ?  2 Rouges automatiques viendront compléter la collection. « Altoum » sera la teinte beige dorée et elle représentera l’opulence, tandis que « Lou-ling » sera la féminité avec ce prune intense et légèrement pailleté pour le rouge… C’est bon çaaa….

 

0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *