Tais Toi Jaloux !

by
J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec la créatrice de Tais Toi Jaloux.
Olivia Grison a imaginé sa toute première ligne de bain à l’image de son parcours culturel et affectif.
Je la découvre humaine, maternelle, amicale et entrepreneuse. Une femme moderne à la voix vive et passionnée.
C’est ainsi que je me glisse dans les coulisses de la marque lancée il y a un an, et commercialisée cet été 2012.  Tais Toi Jaloux prend forme. L’idée du nom est venue au cours d’une virée au marché. Olivia Grison, Franco-gabonaise ayant vécue une partie de sa vie en Afrique noire, a toujours été séduite par les noms, aussi rigolos qu’ inattendus, que les marchandes attribuaient aux tissus… En fonction de leurs beautés et qualités, les tissus avaient des noms plutôt particuliers. Vous pouvez acheter  » Mon mari est capable »,  » L’oeil de ma rivale « , ou encore  » Tais Toi Jaloux « .
Il faut savoir que l’essentiel du produit est fait en France. Du stylisme, au modélisme en passant par la fabrication du tissu. Cependant, pour éviter d’imposer des tarifs exorbitants à sa clientèle, les pièces sont cousues en Tunisie, où la main d’oeuvre est plus abordable.
J’aurais pensé que se lancer dans la création de maillots en tissus exclusivement était un pari risqué mais, figurez vous que non. Après 15 ans de management dans la mode, elle s’est lancé, motivée par une réelle passion : la création.  » J’avais sans l’assumer je crois, les capacités pour le faire », nous a t-elle confié.
N’étant pas particulièrement amatrice des matières en lycra  proposées sur le marché, l’occasion de réaliser ses propres modèles était propice. Une initiative fortement appréciée par nombreuses d’entre nous.
C’est ainsi que, inspirée des jupettes à froufrous de ses petites filles, la créatrice forgea un univers sexy et sympas dans une ligne qui rend hommage aux formes féminines. Le travail sur une matière inhabituelle pour les maillots de bain ainsi que la complexité du tissu rendent ses modèles uniques. Résistants au chlore et au sel, vous aurez l’occasion de jouer les pin-up à la mer comme à la piscine.
Lorsqu’on lui demande comment elle vit son premier lancement, c’est avec une véritable spontanéité qu’elle nous a livré son ressenti :   » Je suis comme une fille de 4 ans qui a fait un beau dessin et attend de voir ce que la prof en pense ».
Quant aux valeurs défendues par Olivia, c’est avec beaucoup de pudeur et de retenue qu’elle m’ a fait part de sa mission caritative au travers de Tais Toi Jaloux.
En effet, elle considère qu’aujourd’hui, mettre en avant l’aspect humanitaire relève davantage d’un argument de vente que d’un réel engagement. Elle opte ainsi pour plus de discrétion autour de ses actions solidaires et referme la question avec :  » Comme on dirait d’une personne qu’elle est bien, c’est une marque bien « . Voilà ce qu’elle souhaite laisser transparaître. Comme dirait François Sales,  » le bien fait peu de bruit ».
Pour ce qui est de ses sources d’inspirations :
 » Tout est source d’inspiration  » nous confie t-elle.  Après être passée chez Louis Vuitton, et Chanel, la mode et le luxe ne semblent plus avoir de secret pour la créatrice. C’est alors dans ses souvenirs, autour d’elle, au travers de ses voyages… qu’elle fertilise son imagination.  C’est un plaisir de se voir proposer un produit chic, sexy, et d’excellente qualité, sans écorcher son porte monnaie.
C’est sur ses projets 2013 que nous nous sommes quittés. Beaucoup de créations fantaisies signées Tais Toi Jaloux vous seront présentées la saison prochaine. Elles s’annoncent plus citadines, plus parisiennes avec un zeste d’exotisme relevant cette saveur venue d’Afrique. Une belle poignée de petites folies vous attend : Paréos, pochettes, cabas, turbins… mais surtout, une ligne  » Petites Filles « .
Alors ? Laquelle d’entre vous a craqué?!
Pour en savoir plus, c’est sur le site  TTJ  .Retrouvez également les actus de la marque sur la page fan. A tout de suite.
0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *