Le cancer du sein: entre DEODORANTS et ANTI-TRANSPIRANTS

by
Beaucoup de choses a utilité quotidiennes sont cancérigènes pour nous, commençant par les parfums en passant pas les bijoux…. Mais à ce stade, il faudrait se poser les bonnes questions!!! 

Qu’est ce qu’on pourrait mettre sous nos aisselles qui permette de réduire l’exposition au risque d’avoir de cancer du sein?! 
Partant de cette problématique je me suis intéressée à une maladie qui nous concerne TOUTES! 

Je ne vais donc pas vous barber de textes sur le cancer du seins et rentrer dans des détails qui bien qu’intéressants ne feraient que nous eloigner du sujet et vous démotiver à la lecture! en GROS 4 questions sont mises en avant! j’espère pourvoir vous aider (un p’tit peu) (Ps: Merci à Laetitia d’avoir soulevé mon interrogation récemment sur l’Aluminium dans les Déo & anti-T….!)

Certains facteurs augmentent les risques de développer un cancer du sein.
L’Âge:
Deux tiers des cancers du sein surviennent après 50 ans. les moins de 35 ans et tout à fait exceptionnelle au-dessous de 20 ans.

Hérédités & antécédents familiaux ou personnel*
 Premières règles précoces ou ménopause tardive, ou premier enfant après l’âge de 30 ans, ou sans enfant… Les recherches récentes suggèrent que l’alimentation peut influer sur le développement de certains cancers mais aussi les ANTI-TRANSPIRANTS.*

*Antiperspirants ou déodorants ?

-L’antitranspirant : « Ils réduisent le volume de sueur émise, sans supprimer la totalité de la sécrétion, Ils agissent en bloquant, en bouchant le canal sudoral. Les principes actifs principaux ? Sous forme d’hydroxychlorures d’aluminium, les sels d’aluminium vont resserrer les pores de la peau et diminuer ainsi la sécrétion de transpiration jusqu’à 75 % ! Ils ont également une action antibactérienne, ils détruisent les bactéries en dégradation à la surface de la peau, responsable de l’odeur.

-Le déodorant : il permet le processus naturel qu’est la transpiration mais prévient les odeurs en les combattant avec des agents antiseptiques qui éliminent les bactéries, causes des mauvaises odeurs. Les principes actifs principaux ? Des antiseptiques qui permettent de limiter la prolifération bactérienne et de diminuer les odeurs désagréables.

 En quoi les anti-transpirants peuvent-ils être néfastes ? Quelle serait la raison de ce danger ? 

Il faut regarder la composition de vos produits. S’il y’en a qui contiennent du chlorydrate d’aluminium (même sous le nom de déodorants) il vaut mieux ne pas les acheter ou ne pas le mettre quotidiennement ou longtemps… 
 Le corps humain a seulement quelques zones susceptibles d’éliminer les toxines : derrière les genoux, derrière les oreilles, l’entrejambe et les aisselles. Les toxibnes sont éliminés sous forme de transpiration. Les anti-tranpirants empêchent cette transpiration, donc, évitent la mission corporelle d’élimination de toxines à travers les aisselles. 
Mais que deviennent alors les toxines ? 
 Ces toxines ne disparaissent pas. Elles sont stockées dans les glandes lymphatiques qui se trouvent en dessous des bras. La plupart des cancers du sein viennent de cette région supérieure du sein. 

la pierre d’alun est composé d’un double sulfate de potassium et d’ALUMINIUM, qui ont le sait peut etre nocif, mais la pierre d’alun est elle nocive comme les anti-transpirants???? trop de spéculations pour que je puisse en tirer une vérité dans cet article… Désolée. 

 

0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *