AFRICA’S MAGIC VIEWERS AWARDS 2018 |  RED CARPET

Featured

La 6ème édition de l’AMVCA, qui s’est tenue ce samedi à Eko Hotel and Suites, sur Victoria Island, à Lagos, a débuté avec un red carpet à 16 heures.

Avec plus de 120 nominations pour 27 catégories, les cinéastes et acteurs de différents pays africains, dont le Kenya, le Malawi, l’Afrique du Sud, le Ghana et le Nigéria, ont assisté à l’événement.

La 6ème AMVCA, qui mettait en vedette des poids lourds de l’industrie cinématographique sur le continent, les a vus s’affronter dans les 27 catégories avec tout le glamour que cela comprend ! AMVCA est un événement annuel organisé par Multichoice et Africa Magic, qui reconnaît et honore les talents du cinéma et de la télévision sur le continent africain (pour faire simple pour ceux et celles qui n’ont toujours pas saisi l’ampleur de la chose, c’est l’équivalent des Oscars ici).

KOKO BY KLOE

La première édition a eu lieu à Lagos le 9 mars 2013 et a été diffusée en direct dans plus de 50 pays. Les entrées dans la cérémonie de remise de prix sont des films et des séries télévisées diffusés sur les chaînes DStv l’année précédente. (if you didn’t know, now you know).

J’ai réellement été éblouie par le niveau d’esthétisme et la qualité de la cérémonie. En effet, tout était bien organisé. Les gens étaient ponctuels, les médias été présents pour couvrir l’événement de l’année et, les convives étaient d’un chic ! Les Naija peuvent être fiers d’être la locomotive de ce continent !

NANCY ISIME

Pour les Muses qui ont eu l’occasion de regarder mes instastories, vous avez le privilège de contempler de très près ce soir inoubliable de l’année. J’avais littéralement envie de me diviser en deux. Une part de moi voulait vivre pleinement l’événement comme une simple passionnée d’art pour profiter de ce regard neuf de ma toute première apparition aux AMCVA, et l’autre voulait être une complète blogueuse. C’est-à-dire, prendre des photos de tous les styles, attendre la montée du tapis rouge des vedettes de Nollywood et échanger backstage éventuellement.

ENADO

Force de constater que je ne m’y connais que très peu (voir par du tout) dans l’industrie cinématographique Africaine (alors en quoi cela aurait été utile que de passer devant une actrice reconnue sans savoir qui elle est). D’autant plus que parmi vous, beaucoup en savaient davantage sur les noms des actrices que moi.

OSAS

Si en revanche il y a un domaine dans lequel je me sens à l’aise et qui ne nécessite pas d’en savoir davantage sur l’industrie du cinéma, c’est la mode !

MOOOOOooooon Dieu, hier j’ai vécu ! J’ai baigné dans un de univers plein de glamour, de strass, de raffinement, de paillettes mais surtout, de Made in Africa. J’ai contemplé actrices, acteurs, présentateurs tv, hosts, comédiens, politiciens, simples invités (comme moi d’ailleurs), foulée le tapis rouge dans une élégance imparable. Ici, il n’y a pas de Elie Saab, de Dior, Givenchy Couture ou encore, Gucci.

STEPHANIE COCKER

Les anglophones (plus particulièrement les Nigérians) prennent un réel plaisir à mettre à l’honneur leurs artisans. Ainsi, nous avons du Style Temple, Mai Atafo, Matopeda, Tojufoyeh, Fablane, Lady Beellionaire et j’en passe…

BOLANLE

Ayant été prévenue bien tard de la cérémonie, j’ai témoigné à plusieurs reprises mon triste regret de ne pouvoir me faire habiller par un créateur d’ici (ils étaient tous overbooké sur les commandes et, en deux jours ? je n’aurais rien pu trouver de valable). J’ai donc porté une robe portée il y a quasiment 10 ans (de chez BCBG Max Azria), robe plutôt simple pour la cérémonie, et j’ai contrasté cette « simplicité » avec un maquillage relativement chargé !

VANESSA AZAR

Une fois de plus, je remercie le Nigeria de m’ouvrir les bras et de m’accueillir comme une enfant de chez eux. J’en apprends tous les jours (tant bien sur le plan personnel que professionnel) et ce parcours, ce chapitre de ma vie est tout simplement assez sensationnel ! Je vis des moments uniques à être témoin d’une société qui met constamment en lumière de façon si élégante et noble la qualité et la beauté du travail de leurs ressortissants… Vous n’avez aucune idée de ce que cela représente. C’est pourquoi je tenais réellement à partager cela avec vous (et toute l’Afrique francophone qui me suit).

DAALAO RUWARU

DAALAO RUWARU

Ps : qui a vu mon instastorires sur la séance maquillage au Beauty Bar de la maquilleuse et youtubeuse Nigériane Dodos ? Vous avez flippé hein ??? J’avoue avoir eu des frayeurs également quant à la quantité de produits appliqués mais, le résultat était tout simplement CANON !

Bref, je vous partage en images les looks les plus appréciés de la cérémonie (selon moi).

OJY OKPE

ps : Je m’excuse pour la qualité des images (qui sont des screenshots de ce que j’ai vu sur instagram). Pour l’instant, il n’y a pas de photos officielles et, les photos prises par les photographes pros sur les lieux étaient destinées à des médias divers etc.. (Je n’ai pas envie qu’on me colle un procès pour rien.. Je suis donc allée récupérer les photos sur le profil des concernés directement…

IKOG BONNA

VANESSA AZAR

1 Response
  • Gloria
    septembre 2, 2018

    Je n ai pas de mots ! Je suis sans voix ! C est une réussite ! Des « noirs » à l heure ? En Afrique ? La mise en avant du travail des créateurs « locaux » , des personnes magnifiquement habillés, maquillés…made in Naija?! Y en a qui devraient en prendre de la graine.
    Merci Vanessa pour ton partage , continue , bonifie ton travail ….En te lisant …Tu as fait ma semaine ..j ai mon mood de la semaine.
    La bise à toi ! #O bossô

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.