LAGOS | La capitale de la Mode Africaine ?

by
Featured

La semaine dernière s’est tenue l’une des plus grosses semaines de la mode Africaine. La LAGOS FASHION & DESIGN WEEK* sponsorisée par Heineken a fait de la capitale la plus vibrante d’Afrique de l’ouest, la vitrine du chic et du glamour.

De Dakar à Abidjan en passant par Nairobi, les designers les plus en Vogue du continent se sont rassemblés le temps d’une semaine couture, afin de présenter leurs oeuvres aux férus de la mode Africaine. Presse internationales, blogueurs de tout horizon, influencers du monde, artistes, politiciens et clientes averties se sont fait un plaisir de se joindre à cet événement qui a lui seul regroupe des millions de passionné.e.s.

Heineken LFDW2017 – Day 4 – Imad Uduso

La semaine de la mode et du design de Lagos (LFDW) est un événement annuel de mode de plusieurs jours organisé à Lagos au Nigeria et fondé en 2011 par Omoyemi Akerele (une femme vraiment simple et plutôt cool) à se demander si c’est elle qui est vraiment derrière tout ça ahaha. Elle se baladait dans les allées comme une femme quelconque et, si je ne la suivais déjà pas sur Instagram, jamais je n’aurais pu penser qu’elle était l’auteur de ce si bel event.

Heineken LFDW2017 – Day 4 – Tsemaye Binitie

Pour ceux et celles qui ne voient pas l’intérêt de la semaine de la mode nigériane (comme j’ai pu le lire par ci et par là) sous prétexte que « ce n’est même pas vendu en France » ou « ce n’est pas livré partout », eh bien, figurez-vous justement que la LFDW fournit une plate-forme pour les acheteurs, les médias et les amateurs de mode pour voir des collections de grands designers du Nigeria et à travers l’Afrique. LFDW a également élargi son champ d’action en créant deux plateformes principales qui coïncident avec la Fashion Week : Fashion Business Series et Fashion Focus.

Le premier offre des classes de maître de l’industrie et le second offre un soutien à l’incubation pour les talents émergents. LFDW plaide également pour l’industrie auprès du gouvernement ainsi que des investisseurs potentiels.

Heineken LFDW2017 – Day 4 – Meena

La plateforme vise justement à surmonter les barrières géographiques et culturelles et à se positionner comme un événement de mode et de design qui démocratise le meilleur de l’industrie et permet de stimuler la mode sur le marché nigérian et à élever son profil économique. Vous ne le savez sans doute pas MAIS, la majorité des marques présentées livrent à l’international et ont des sites internet carrément canons !

CNN Afrique était présent, Vogue British également, Marie-Claire, Elle, Konbini, les médias locaux bien entendu et, tous les médias que je n’ai pas eu le temps d’épier tellement il y avait trop de choses à découvrir, à contempler, apprendre, retenir etc…

Heineken LFDW2017 – Day 4 – Gert-Johan Coetzee

J’en ai pris plein les yeux ! Je pense sans vouloir trop m’avancer, que c’est ma plus belle découverte cette année (après le concept store ALARA) qui se trouve également à Lagos.

En matière de célébrités, là aussi les Naija ne sont pas en reste. Tiwa Savage, David, Jidenna & bien d’autres nous ont offert un show digne du nom !

Tiwa Savage HeinekenLFDW 2017

C’était trop couuuuuurttttt (ou alors trop intense), je ne sais plus mais qu’est-ce que c’était beau à voir ! 1101 looks, 80 mannequins, 57 shows, en 4 jours et des millions de fascinés venus des 4 coins du monde pour assister à la
LAGOS FASHION WEEK ! Bravo bravo et bravo encore à toutes les équipes présentes.

Maybelline a fait un travail incroyable en magnifiant les mannequins sur l’ensemble des défilés durant cette semaine si intense ! Le show de la marque était dingue ! Coiffures, maquillages, ambiances… Bimpe Onakoya, la maquilleuse professionnelle et directrice artistique de Maybelline NY Nigeria a une fois de plus fait des miracles sur les lieux ! Hyper connue dans le métier, cette femme est respectée ici au même niveau que Pat McGrath aux U.S.A.

Heineken LFDW2017 – Day 3 – Maybelline

Vous savez quelle est la force des Naija (que je constate depuis que je suis là) ? Leurs modèles de réussites viennent de leur pays. Ils veulent avoir la fibre de Dangote, la carrière de Jidenna, le compte en banque d’Alakija, la sagesse de Chimamanda, la carrière de Ikeji, le goût de Folawiyo et j’en passe…. Ils ont une telle envie de conserver leurs forces vives et d’en faire des références que ça en devient inspirant !

Heineken LFDW2017 – Day 4 – Christie Brown

Pour en revenir à la fashion week sinon :
Je n’ai qu’un souhaite ferme pour les années à venir : Que nous consommions davantage africain ! Elle est loin cette idée que l’Afrique n’est pas raffinée et que le travail artisanal est trop « vieux jeu » « ancestral » ou « cheap »… Moi l’Afrique que je découvre est noble, luxuriante et pleine de talents ! Je souhaite que la capitale de la mode : Paris, mon beau Paris tienne Lagos par la main et lui donne une incroyable plateforme internationale pour se faire un nom ailleurs. Par moment, la différence entre un Elie Kuame et un Elie Saab, c’est l’opportunité. Alors Paris si tu m’entends, voici le souhait d’une de tes filles. Une fille du monde.

Heineken LFDW2017 – Day 2 – Grey

Heineken LFDW2017 – Day 2 – Moofa

*La semaine de la mode multi-jours apris vie en 2011 et a été bien accueillie par les designers nigérians et les passionnés de mode. L’événement 2012 a été organisé par MTN Group et l’événement de cette année 2017 (comme la précédente il me semble) a été parrainé par Heineken. Les autres sponsors durant les années précédentes ont été British Council, et Fetswallet (je les mentionne volontairement car il faut applaudir les enseignes derrière nous !

© Copyright Lagos Fashion and Design Week.c**Photo Credits: Kola Oshalusi (Insigna).

0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *