Une minute avec Noah …

by
J’ai toujours pensé (après maintes réflexions et expériences), qu’être heureux demande du courage, que s’assumer demande de l’effort et surtout qu’il n’y a pas de brouillon de la vie. Si on compte être ici, et y rester pour longtemps, il vaudrait mieux se protéger ! Et pour se protéger d’une épée, il faut un bouclier. Or, construire un bouclier contre l’arme nucléaire (les jugements, les apriories, intolérances, manque d’ouverture ..) s’est souvent révélé jusqu’ici impossible.

Peuples, sachez donc qu’une fois, la nature a voulu nous préserver de la science, comme une père arrache une arme dangereuse des mains de son enfant.

La nature n’est pas vos principes, votre culture ou encore vos valeurs! Ne l’oubliez jamais…

Je commencerai sur cette citation de Victor Hugo: « La liberté d’aimer n’est pas moins sacrée que la liberté de penser » V.H

Est-il nécessaire de parler de liberté?Venez découvrir le merveilleux univers de NOAH KNOWLES sous une forme « poudré ». Cette éblouissante minute sur un sujet qui sidère les foules par son stupéfiant parcours, à vous laisser sans voix !

5, 4, 3, 2, 1…….CA TOURNE!

Pourquoi Noah Knowles ? As tu l’impression d’être une autre personne ou de devoir représenter quelqu’un d’autre ?
Ce jeu de pseudonyme peut passer pour une forme de schizophrénie et c’est peut-être le cas, je n’en ai aucune idée. Mais je lui accorde une certaine importance. Quand je suis revenu à Paris après mon bac il y a des années de ça, j’ai traversé une période particulièrement difficile. Mon attirance pour les garçons s’est fait de plus en plus ressentir, et c’est une chose à laquelle on est pas préparé soi même. Il m’a fallu énormément de temps et d’énergie pour l’accepter. Parce que du jour au lendemain, c’est tout un univers qui s’écroule. J’ai crée ce personnage Noah Knowles pour marquer ce changement dans ma vie qui était capital. Noah par rapport au personnage d’une série appelé Noah’s Arc et Knowles pour Beyoncé. Noah Knowles c’était ce nouveau moi avec qui j’ai probablement vécu les moments les plus intenses de ma vie. Aujourd’hui que j’ai fait tout ce travail d’acceptation de ce que je suis, je n’utilise plus le pseudonyme Noah Knowles. Maintenant c’est tout simplement Henri Noah Ewele. Un juste équilibre entre les deux. 

A quel moment as tu pris conscience que prendre soin de toi était primordial ?
Tard malheureusement ! J’ai toujours été un peu précieux, mais adolescent je n’avais pas de probleme de peau ou toutes ces choses liées à la puberté. Du moins c’est ce que je croyais. Ma puberté est juste arrivé plus tard, à un âge où les autres en avait déjà fini. Du coup j’ai du faire plus d’efforts pour prendre soin de moi et ces habitudes sont restées tout simplement jusqu’à maintenant. 

Comment as tu vécu ta première pose de rouge sur les lèvres ou mieux encore, ton premier eye-liner (j’ai encore le souvenir du mien !!! catastrophique !! en revanche, qu’est ce que j’étais motivée !)

Je n’ai pas vraiment de souvenir de mon premier maquillage mais plus de la première fois que je suis sorti avec. Mon premier maquillage était le crayon noir pour les yeux. Je me souviens encore de ça comme si c’était hier. Je le mettais grossièrement et forcément les gens me regardaient dans la rue, etc… et à cette époque j’étais dans une phase très provoc. Mon but était toujours d’attirer le regard mais surtout de choquer. C’était ma manière d’imposer quelque chose que j’avais moi même du mal à accepter.

Qui t’a offert ton premier pinceau ou ta première palette et à quelle âge ? 

C’est l’un de mes meilleurs amis qui bien avant moi avait déjà expérimenté le « make-up » de façon plus sérieuse on va dire. Au début pour moi c’était relativement un jeu. J’avais 21 ans et je le regardais à chaque fois avant de sortir faire son rituel beauté. J’ai commencé à le faire quelque temps après, mais uniquement dans le cadre de soirées gays ou de soirées où je voulais volontairement choquer les gens. Mais avec le temps le maquillage est devenu non pas un accessoire pour être vu, mais plutôt pour donner à mon visage une certaine constance. Parce que je me suis rendu compte qu’en me maquillant, je donnais toujours l’impression d’être heureux et rayonnant. Le maquillage cachait les imperfections physiques et morales.

Que redoutes tu le plus quand tu te maquille (moi c’est mon teint !! j’ai toujours peur de faire trop blanche ou trop noire !) ou pire : trop maquillée.
Tout comme toi d’être trop maquillé mais surtout que l’on me prenne pour une fille. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je n’aime pas du tout qu’on me prenne pour une fille. Je suis très à l’aise avec mon corps de garçon avec tout ce qu’il a de féminin. Et puis il y a aussi certains compliments qui trahissent si on est justement maquillé ou pas. Je préfère qu’on me dise tu as un joli teint plutôt que tu es bien maquillé. Parce que même si je sais que ça se voit, mon but c’est avant tout de faire ressortir certains aspects de mon visage, en l’occurrence mes yeux ! 

Si tu devais choisir une marque de cosmétique, ce serait laquelle ?

Je suis quelqu’un de très fidèle à mes habitudes en général. Pour les cosmétiques c’est pareil. Je change très rarement de marque. Une fois que je trouve le produit qui me correspond je m’y accroche. C’est aussi lié au fait que je me maquille quasiment tous les jours de la même manière. Seul quelques détails changeront. Je suis fidèle à L’Oréal pour une partie de mes produits et à Black Up pour d’autres.

C’est quoi ton rituel beauté ?
Je risque encore de passer pour un garçon étrange mais c’est pas grave. J’ai donné à mon rituel beauté un nom qui correspond à des produits de la gamme Coca-Cola.


Le Coca Zéro c’est pour les tenues très décontractés genre jeans, baskets & casquette dans ce cas la j’ai juste des lentilles, un léger crayon noir et un peu de poudre (sans fond de teint) au dessus des petites tâches que j’ai au niveau des joues à cause du rasage.

Le Coca Light c’est pour aller travailler par exemple. Donc la c’est fond de teint, poudre, crayon noir et mascara.

Le Coca Classic c’est souvent le make up du week end en journée ou en soirée quand je sais que je serai avec une majorité d’hétéro. Compromis entre eux et moi pour que je ne les indispose pas et que je me sente à l’aise. Mais y’a quand mm de quoi faire : base matifiante, fond de teint, poudre, eye-liner, crayon, mascara, blush et léger gloss transparent. 

Le Coca Cherry là c’est la totale ! Make up de soirées donc c’est base lissante, correcteur, fond de teint, poudre, fard à paupières, eye-liner, crayon, mascara, poudre irisée, blush, crayon à lèvres et gloss.

As tu une astuce ou un secret beauté que personne d’autre ne connaît ? allez! une astuce ! Une astuce !

Je n’ai pas vraiment d’astuce ou de secret. La seul chose c’est que le centre de mon maquillage c’est mes yeux et je change la façon dont je maquille mes yeux en fonction de la couleur de mes lentilles, pour que la première chose qui viennent à l’esprit quand on me regarde soit : « Il a un beau regard » ou « il a de beaux yeux » plutôt que « elles lui vont bien ces lentilles. » Même si la seconde d’après tu réalises que c’est des lentilles. De toute façon lorsqu’on me demande si ce sont mes yeux je réponds toujours « Oui, ce sont mes yeux et les lentilles aussi sont à moi »

Si tu devais prendre un modèle iconique ? ce serait qui et pourquoi ?

Difficile à dire. J’admire le travail, la carrière ou la musique de beaucoup de gens mais j’ai peu de modèles. Quand on est un garçon et qu’on prend une fille pour modèle ce n’est jamais vraiment satisfaisant parce que je n’ai jamais eu envie d’être une fille, mais en même temps il y’a peu de modèles qui pourrait me correspondre chez les hommes. Donc je pioche un peu partout. Mais c’est vrai que depuis l’adolescence je suis fan de Christina Aguilera.

Te sens-tu à l’aise en talon (qui se sent à l’aise à vrai dire ?)
Si un génie pouvais m’exaucer 3 vœux, le premier d’entre eux serait que je veux chausser du 40. Je trouve les talons vraiment magnifiques en général. Il donne du charisme, de l’assurance et de l’élégance à qui sait les porter. 

Quelle est ton extrême relooking ? (un aspect de toi que tu as essayé « parcequ’on ne vit qu’une fois).
Je te mettrai une photo et tu en jugeras par toi même, lol. 

Comment vois tu la beauté féminine ? et la beauté masculine alors ? (je trouve personnellement que les femmes sont bien plus attirantes ! je me suis toujours demandé pourquoi j’aimais les hommes lool).

Hum ! Je ne suis pas très objectif parce que je suis un homme et en plus j’aime les hommes. Pour moi la beauté d’une femme est plus sophistiquée. Il y a très peu de femmes belles au naturel. On trouvera un détail beau comme les yeux, la bouche, etc mais une belle femme pour moi, est une femme qui obligatoirement a pris le temps de mettre en valeur tous ces détails qu’elle a de beau en elle, pour créer une harmonie de beauté qui, va finalement me permettre de dire qu’elle est belle et tout simplement belle dans son ensemble.

 Alors que chez un garçon, la beauté est authentique. Ils peuvent se mettre en valeur mais la base reste la même. Et puis bizarrement, je dis souvent que la beauté masculine à un coeur mais pas la beauté féminine. Une femme que je trouve belle même si c’est une véritable garce je la trouverai quand même belle. En revanche, un homme que je trouve vraiment beau de prime abord, je ne le trouverais jamais plus beau que la première fois que je l’ai vu. Alors qu’avec  d’autres garçons c’est ce qu’ils dégagent qui, petit à petit va changer mon regard sur eux. 
Mais bon tous cela est très subjectif. La beauté est avant tout dans l’oeil de celui qui regarde.

Petite note laissé par Noah pour moi :

« Et bien ce petit exercice était très plaisant, ça m’a renvoyé à des choses auxquelles je n’avais pas pensé depuis longtemps ou tout simplement à des choses auxquelles je ne pensais pas. »

Bisous à toi et Merci xXx

0
0 Responses
  • Anonyme
    octobre 19, 2013

    très beau garçon hélas! qu’il ne intéresse qu’aux hommes .ravie de vous lire

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *