Tendances automne-hiver 2012/2013

by
Pour la saison à venir, e maquillage s’envisage tout en contrastes. Le teint s’allège et se fait pur. Quant aux pigments eux, ils  s’amusent sur les paupières ou sur les lèvres, jamais les deux en même temps.
Le teint Zéro défauts : Une peau lumineuse, hydratée, sans
fard ni blush, avec la juste dose de matifiant, sur les zones
d’ombres.
 Le Mascara bleu hypnotique : Sur un teint zéro défauts, ajoutez une touche de couleur pour accentuer le regard et révéler un éclat

L’eye-liner flashy :  l’eye-liner chargé en pigments s’étire en trait large et dans une virgule parfaite, pour un effet graphique arty.
Le charbonneux de couleur : Sur une mine coloré, une note bleu ( vert, violet…) travaillée tout en patine vient éclairer le traditionnel smoky noir.
Les sourcils hachurés : Les sourcils s’affichent dans un esprit graphique et brut, avec ces hachures d’abord floutées puis plus nettes à mesure que l’on se rapproche des tempes.
La paupière sculptée : Le sculpting sera définitivement une technique à maîtriser cette saison. Il s’applique également au regard, avec une ombre taupe déposée dans le creux de la paupière, pour révéler de nouveaux volumes.
Les paupières multicolores : Pour un regard magnétique, ce maquillage aux reflets métalliques dépose quatre couleurs sur les paupières.
Le rouge sur nude : Un esprit minimal et chic ! Le visage mis à nu s’anime uniquement d’une bouche rouge matte intense, impeccable. Voilà comment attirer l’attention sur des lèvres ultra-sensuelles.
Le khôl Underline : On applique le khôl uniquement sur la paupière inférieure, dans un fondu minimal, sans tirer le regard vers le bas. Le secret ? Le déposer à la limite de la waterline et l’estomper sur quelques millimètres à peine.
L’eye-liner noir greasy :  l’eye-liner coule, transpire et file dans les plis, pour un
effet imparfait, façon nuit trop courte, mais sans jamais déborder le
tracé impeccable de la virgule.
La couleur en « all over » : La couleur devient le point de mire du maquillage, appliqué du ras des cils jusqu’aux sourcils, avec une intensité qui ne décroit jamais.
La bouche Grenat : Sous un maquillage hyper-light des paupières, un rouge grenat bien mat redessine la bouche dans un esprit classique. Vous cherchez un regard rendu théâtrale ? Ajoutez-y un eye-liner assez prononcé et le tour est joué.

Les lèvres pastels :  Claires, elles donnent du volume aux bombés. Le tout, dans un esprit « terre de soleil » qui réchauffe le teint.
 
L’esprit baroque : Sourcil fort et teint laiteux : tout est fait ici pour mettre en valeur cette paupière dorée aux reflets lumineux. Rien n’est appliqué sous l’œil, comme pour en accentuer le côté précieux. 

Le Eye-liner ( l’inconditionnel ) : Le eye-liner se fait plus prononcé ( sur le bas de l’oeil ).

Voici quelques lignes de  » conduites  » qui j’espère, vous tiendrons chaud pour les saisons à venir.

0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *