5 Questions improbables sur les vernis à ongles.

by
Pour certaines ce sont des questions absurdes, pour d’autres des découvertes… Pour ma part, ce sont des questions qui ont été posées et qui m’ont poussée à faire des recherches sur le sujet afin de venir avec 5 réponses à vos questions sur les ongles.
Des vernis à ongles respirant (dont j’ignorais totalement l’existence) aux protections UV pour les ongles… L’innovation est-elle vraiment utile à tous les niveaux ?
Le vernis à ongles respirant est-il utile ?
Le vernis à ongles respirant a une composition biochimique différente de celle du vernis à ongles traditionnel : sa structure moléculaire permet à l’eau et à l’oxygène de pénétrer directement dans les ongles, tandis que les vernis traditionnels sont étanches à l’eau et à l’air. Grande tendance du moment, les vernis respirants sont partout ! Les experts mettent toutefois en garde, car les bactéries peuvent coloniser et se multiplier dans les espaces humides et perméables à l’air. En outre, les ongles sont constitués de cellules cornées sans vie qui ne dépendent donc pas de l’oxygène. Les vernis à ongles traditionnels protègent l’ongle du dessèchement ou des produits chimiques agressifs.
Les protections UV des vernis à ongles sont-elles utiles ?
Les vernis à ongles avec protection UV sont encore médicalement et scientifiquement controversés. Leur efficacité n’a pas été prouvée à 100%. De plus, les substances utilisées dans les vernis et sensées filtrer les rayons UV sont suspectées de causer des irritations de la peau et des allergies.Les vernis à ongles écolos : des formulations naturelles ?
Bien que les vernis à ongles ne soient pas encore entièrement composés d’ingrédients naturels, il y a pourtant eu des améliorations ces dernières années et de plus en plus de marques éliminent les substances nocives de leurs formulations. Car contrairement à ce que l’on peut penser, les ongles sont tout à fait en mesure d’absorber les pigments des vernis à ongles ! Les substances nocives comprennent le Formaldéhyde, le Toluène ou les Xylènes. Pour être absolument certain d’éviter toute substance dangereuse, mieux vaut choisir un vernis qui comporte les mentions suivantes :

  • Sans Formaldéhyde, Toluène, phtalate ni Dibutyle
  • Sans Formaldéhyde ni Camphre
  • Sans composants animaux / non testé sur les animaux
  • Sans Parabène, sans Parfums et sans Xylène
Comment différencie-t-on une base d’un Top Coat ?
La base comble et gomme les irrégularités de la surface de l‘ongle. Elle permet également de protéger l’ongle du jaunissement, de le renforcer et de l’hydrater, selon sa composition. Les Top Coats laissent quant à eux une fine couche brillante au-dessus du vernis qui permet d’intensifier la couleur, d’accélérer le séchage du vernis et de prolonger la durée !
Quelle est la différence entre le vernis gel et le vernis conventionnel ?
Le vernis gel diffère du vernis traditionnel en grande majorité par sa durabilité : il peut tenir jusqu’à 3 semaines et résiste aux rayures et à l’humidité. Il possède la même consistance qu’un vernis classique mais son application nécessite une lampe UV et plusieurs couches différentes. Pour l’enlever, il faudra utiliser uniquement un dissolvant à base d’acétone Les vernis conventionnels sont beaucoup moins onéreux que les vernis gels, ils n’abîment pas les ongles, durent plusieurs jours mais finissent par s’écailler en moins d’une semaine. L’application est beaucoup plus rapide et plus facile à réaliser que pour le vernis gel, et ils s’enlèvent avec tous les dissolvants, même les plus doux. L’idéal est donc d’utiliser les deux selon son envie, le vernis gel étant idéal pour les vacances et le vernis classique vous permettra de changer de couleur rapidement et au gré du temps !
1

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *