Journée internationale de la femme 2014

by

En ce 8 mars (journée de la femme), je souhaite tout d’abord à mes Muses une excellente journée.

Je profite également de l’occasion pour mettre une voix au service du silence de nos sœurs.

Oui, je parle bien de nos sœurs. Nous sommes dans un monde bien trop complexe et dominé par les inégalités pour se diviser encore.

flyer
Je ne manquerai de faire une remarque aux femmes qui répètent sans cesse et à longueur de journée tous les 8 mars :

  « la journée de la femme c’est du n’importe quoi, on vous considère 1 jour dans l’année et vous trouvez qu’il y a de quoi célébrer ? ».

À vous mesdames, j’aimerais vous rappeler que cette journée n’est pas là que pour célébrer notre « beauté dans son ensemble » et notre « égalité ». Elle est là pour combattre et lutter pour que la minorité prenne de la hauteur.

Je parle bien entendu des femmes qui subissent des inégalités salariales, des femmes battues et maltraitées parce qu’on les considère faibles et inférieures, des jeunes filles excisées par un manque d’ouverture culturelle et excès de soumission de la femme vis à vis de l’homme, de celles qu’on ne scolarise pas par manque d’intérêt pour le sexe féminin et bien entendu, de ces bébés qu’on tue pour avoir fait l’erreur d’être née : femme.

dsc09089
Quand j’y pense, cette journée n’est même pas la mienne. Elle est celle d’un combat !
Je suis née femme, je n’ai souffert de rien (si ce n’est d’amour), je ne suis pas une enfant battue (quelques fessées reçues étant gamines n’ont pas été de trop), j’ai été scolarisé (et l’école buissonnière était de mise en fin d’année), je suis en excellente santé (là je dois remercier plus HAUT que moi), j’ai des opportunités à la hauteur de mes efforts et, j’ai la chance d’avoir des parents qui ne m’ont au grand jamais dit :

« tu n’es qu’une femme, tu n’y arrivera pas, tu n’as pas le droit »…

La seule référence que ma mère puisse encore donner est :  « nous ne sommes que des Hommes » (cela implique que nous ne sommes rien face à « Dieu » auquel elle croit).

Bref, cette journée est pour rappeler que tout le monde ne née pas comme moi, comme vous et, ne connaît pas l’égalité des chances ne serait-ce qu’en pensée !
Oui, « on » peut être « libre et égale face aux hommes » et décider de ne rien en faire.. (c’est déjà un luxe peu offert aux femmes vivants dans des pays/mentalités souvent bien étriqués).

D’autres part, n’oublions pas tout de même célébrer ce jour et les femmes de nos vies.

De celles atteintes de maladies incurables qui se sont battues contre la maladie (une pensée aux mamans de mes muses, D. & C.), aux femmes qui nous ont donné une place plus haute dans la société par leur combat « féministes » et travail acharné, et à ces femmes qui nous entourent au quotidien et qui nous montrent en donnant le bel exemple : notre grandeur.

FEMME, JE VOUS AIME.

0
2 Responses

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *